Sélectionner une page

Nous avons interviewé Karin PÜHRINGER, propriétaire de la Maison du Château, qui a rejoint Happy House depuis mai 2020.

Bonjour Karin, vous êtes l’heureuse responsable de La Maison du Château.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

En quelques mots c’est toujours compliqué, mais je vais essayer de faire court.

J’ai fait mes études d’architecture à Berlin, puis dans la capitale française. C’est à Paris que j’ai rencontré Luc, mon mari et copropriétaire de la Maison du Château.

Nous sommes tous les deux architectes et il fut un temps où on travaillait un peu partout en Europe – Paris, Berlin, Vienne – mais aussi dans le Sud de la France, à Bélesta. Ce petit village était toujours pour nous le point de départ et le point d’arrivée. On est un peu amoureux de Bélesta, de ces pierres, ce terroir, et des gens aussi. C’est ici que plusieurs de nos projets ont vu le jour.

À quand remonte votre aventure d’hôte ?

Le village de Bélesta était d’abord notre lieu de vacances. Puis en 2006, Luc s’est investi dans un projet de viticulture, et nous avons parallèlement commencé un projet d’architecture ici, la création de l’Hôtel Domaine Riberach.

Plus de 10 ans après, notre projet s’agrandit et on désire créer des gites. L’idée était d’une part, d’agrandir les possibilités qu’on avait avec l’hôtel Riberach, qui ne comporte que 18 chambres, mais aussi de penser à une clientèle précise, plus familiale et plutôt dans le long stay.
C’est un projet pensé pour un bâtiment qui fait partie de l’enceinte du château de Bélesta. Les anciens bâtiments nous ont toujours plu, on avait déjà travaillé dans la restructuration et la rénovation de bâtiments à Berlin et à Vienne. Mais ici, il y avait également une histoire de cœur je dirais.

On a d’abord fait les plans, qu’on a changé 10 fois évidemment. Puis les travaux ont commencé l’été 2018 et se sont terminés en octobre 2019. C’est à ce moment-là que nous avons pu vivre une belle première expérience en tant qu’hôte au sein de la Maison du Château malgré les complications de l’année 2020.

Pourquoi avoir été séduite par le projet Happy House ?

Je pense que ce qui nous a le plus séduits c’est la démarche éthique.
Nos établissements sont marqués par une philosophie écoresponsable, de la construction à l’aménagement des pièces. Collaborer avec Happy House nous permets donc de suivre ce chemin équitable, en favorisant le tourisme à impact positif.

Et au de-là de l’avantage écoresponsable, on a été sensibles au fait que leur équipe soit à l’écoute et prenne en compte nos suggestions. Happy House apporte une solution adaptée pour des établissements comme le nôtre. Leur chaine ne prend aucune commission sur les séjours ni sur le chiffre d’affaires et, de cette façon, n’est pas destructrice pour les hébergeurs.

Quel esprit incarne La Maison du Château ?

Souvent je ne me sens pas bien dans les hôtels, car l’ambiance n’est pas forcément la mienne. Nous essayons donc de créer des espaces de façon à ce qu’on se sente comme à la maison. Et c’est ce sur quoi on a misé pour les gites de la Maison du Château.

Ce sont quatre hébergements qui se forment autour d’une cour, un petit jardin intérieur, pour les familles ou les couples qui voudraient passer quelques jours dans ce joli village.

Au cœur du patrimoine catalan, notre gite est empreint de douceur de vivre. Investis de façon écoresponsable, tout près du château de Bélesta, on a voulu marier dans ce bâtiment le charme de l’ancien, la durabilité et la modernité.

Découvrez un des gîtes insolite de La Maison du Château en réservant sur my-happyhouse.com.