Sélectionner une page

Nous avons interviewé Pascale FUCHS, propriétaire de la Magnanerie de Dions, qui a rejoint Happy House.

Bonjour Pascale, vous êtes l’heureuse propriétaire de la Magnanerie de Dions, une Chambre et Table d’hôtes située dans le Gard.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Mon parcours est éclectique, guidé par mes intuitions, l’écoute de ma petite voix et le besoin de réaliser mes rêves.

Je suis d’origine Alsacienne et je vis depuis 25 ans en Haute-Savoie, entre Genève et Annecy. En juin 2021, je vais fêter mon demi-siècle et m’apprête à déménager dans le Gard, une région qui m’appelle pour ses paysages, son architecture romaine antique et sa douceur de vivre. Après des années à la montagne et en ville, j’ai envie de me rapprocher de la mer, de la campagne et du soleil provençal.

La crise sanitaire a accéléré le besoin de réaliser un projet et un rêve qui sommeillait en moi depuis une dizaine d’années. Celui de créer une maison d’hôtes regroupant mes idées, mes valeurs, mes envies, de transmettre et de partager tout ce qui m’anime. Elle est aussi la synthèse de toutes mes expériences personnelles, professionnelles et spirituelles.

J’ai mené pendant 20 ans une vie très active, en tant que femme, maman et créatrice d’entreprise dans le domaine de la communication et de la restauration (je suis à l’heure actuelle gérante d’une pizzeria avec mon compagnon à Annecy). J’ai été active au sein de plusieurs associations et j’ai notamment crée en 2016 Les Créacteurs du Genevois pour fédérer les indépendants et artisans de ma région.

Je pratique depuis dix ans la marche nordique et le yoga, et j’ai aujourd’hui besoin de vivre une vie plus en harmonie avec les rythmes de la nature et de ma nature, selon une philosophie « happy & slow » durable et consciente. J’ai profondément envie de faire plus avec moins, de gagner du temps et d’économiser de l’argent et des ressources en prenant le temps de faire les choses, par exemple recycler, trier, échanger plutôt que jeter et consommer.

À quand remonte votre aventure d’hôte ?

La Magnanerie de Dions ouvrira ses portes au mois de juin 2021. Mon aventure est donc toute récente, voir même en devenir ! La maison d’hôte est un mode d’hébergement que j’affectionne depuis plus de 20 ans et j’ai toujours adoré partager les expériences de vie des hôtes qui m’ont accueilli. J’ai voyagé en France, au Royaume-Uni, en Italie, en Grèce, aux États-Unis, au Maroc et en Inde, toujours avec le souhait de découvrir les habitants, leur vie, leurs traditions, leur philosophie. Mon expérience de voyage la plus marquante fut de marcher un mois sur le Chemin de Compostelle.

Sur le Camino, j’ai rencontré une humanité et une beauté qui m’ont ouvert le cœur et l’esprit. Toutes ces rencontres et expériences me donnent aujourd’hui la foi et l’envie de continuer l’aventure, mais en ouvrant ma porte à mon tour.

Pourquoi avoir été séduite par le projet Happy House ?

J’ai conçu mon projet dans la philosophie Slow qui signifie pour moi Lenteur et Quête de Sens (Lire l’article Philo’Slow : Lenteur et Quête de Sens sur le Blog de La Magnanerie). Souhaitant m’inscrire dans la démarche du Slow Tourisme, j’ai recherché les réseaux et labels qui œuvraient dans ce domaine. Pour me faire connaître et que les clients puissent réserver, je souhaite une alternative écoresponsable à Airb et Book’in. Chemin faisant, j’ai découvert le projet d’OPENimes Tourisme et le soutien au réseau Happy House : « Des maisons du bonheur où il fait bon vivre et partager, des lieux authentiques et inspirants sur un chemin responsable et équitable. »

Je me suis retrouvée dans ses valeurs et ai senti immédiatement une connexion. Il faut dire que la philosophie « Bee Happy » m’anime également depuis pas mal de temps ! Je suis juste désolée de tous ces anglicismes que l’on me reproche parfois. Mais bon, j’aime le mix des cultures.

Pouvez-vous nous parler du Slow Tourisme ?

Le Slow Tourisme consiste à prendre son temps en privilégiant les destinations proches et en utilisant des moyens de transports moins polluants. Finies les courses effrénées après la moindre visite, le moindre monument, ou le marathon des plus belles plages du monde et le partage instantané sur les réseaux sociaux de ses plus belles photos !
Avec le Slow Tourisme, aussi appelé le Slow Travel, l’heure est venue de se poser, de profiter de ses vacances, de prendre le temps, profiter de l’instant présent. À l’image des « flâneurs d’antan » de Milan Kundera dans son roman La lenteur.

Le partage virtuel devient réel autour d’un feu de joie, d’un bon repas, en marchant ou contemplant les étoiles ou un coucher de soleil, à deux pas de chez soi. À la Magnanerie, des stages autour du bien-être et du développement personnel au naturel seront proposés avec des intervenantes dans des domaines variés comme la cuisine, les soins sonores, la médiumnité, la sophrologie, les massages, le yoga, la marche nordique, l’usage des plantes, la naturopathie et l’alchimie végétale, l’astrologie. Toutes ces disciplines qui nous rapprochent de la nature et de notre nature.

Quel esprit incarne la Magnanerie de Dions ?

La Magnanerie est une ancienne ferme ou l’on élevait des vers à soie. En pierre du Gard, elle s’inscrit dans le patrimoine culturel et naturel du petit village de Dions, entre Nîmes et Uzès, et des Gorges du Gardon où elle se trouve. Rénovée par ses anciens propriétaires avec des matériaux simples, authentiques, durables et écologiques, je la décore peu à peu dans l’esprit des maisons de mes grands-mères. Je chine, rénove, recycle les meubles dans un style vintage, bistro-rétro et brocante.

Les espaces sont simples, propices à la détente, à la convivialité et au partage, à la pratique du yoga et de la méditation en petits groupes (6-8 personnes). À mi-chemin entre une maison d’hôtes et un gîte d’accueil, La Magnanerie se veut être un lieu paisible et joyeux, propice au ressourcement et à la retraite, un peu à la manière de ce que j’ai vécu dans un ashram en Inde. Mon souhait est d’y accompagner les êtres à prendre soin d’eux, de leur corps, de leur esprit et de leur âme de manière simple et naturelle.

Je vous y invite à prendre le temps, au travers de séjours et stages organisés à partir de fin juin. Pour plus d’information, consultez le site de la Magnanerie, et suivez-nous sur la page Facebook lamagnaneriededions ainsi que sur le compte Instagram lamagnanerie_slowhome.

Découvrez la Chambre et Table d’hôtes La Magnanerie de Dions en réservant sur my-happyhouse.com.